franco-français

Witnessing A Hell Of An Era

Comprendre la dette publique

[Audio – Durée 1h39]
Jean Claude Werrebrouck (économiste) avec Lysandre sur Radio Ici et Maintenant:

Une émission qui permet de comprendre, sous l’angle du franc parler,
– la monnaie,
– la dette publique,
– les banques centrales,
– pourquoi et comment la dette publique est volontairement maintenue et non pas combattue,
– certains décrets scélérats du système bancaire mondial,
– pourquoi les banques centrales financent le système bancaire et pas directement les états,
– les interactions entre les divers pays dans l’établissement de la finance mondiale,
– la planche à billets,
– le cas à part de la planche à billets américaine,
– le cas du Japon

Au passage, je vous donne à titre informatif l’adresse du blog de Jean Claude Werrebrouck, sur lequel il poste beaucoup d’analyses de l’actualité économique: http://www.lacrisedesannees2010.com/

  1. Lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=eqG2IN_AUZY
  2. Lien de secours: –

 

Vers la gouvernance humaine

Chers amis et concitoyens,

Force est de constater, même si pour cela il faut enlever quelques minutes ses lunettes de l’idéologie, que la gouvernance, désormais internationale, repose aujourd’hui dans les mains des oligarchies financières.
Oligarchies financières qui, non contentes des profits « générables » par le travail, sont désormais dans un fonctionnement « hors sol » qui consiste à faire l’essentiel de leur beurre sur la spéculation, au mépris de toute logique humaine, voire logique tout court. Les exemples sont légion: La « haute » finance confisque l’essentiel des revenus du monde, de ceux du cadre européen à ceux de la mama africaine qui ne possède pour ainsi dire rien.

Ce système hors sol ne peut que, à long terme, s’effondrer car il ne marche pas, tout simplement. Mais, dans le laps de temps qui nous sépare de cet effondrement, on voit et il est évident que, avec l’appui des politiciens et des médias, qu’il possède, il va d’abord pousser son hégémonie jusqu’à l’esclavagisme pur et simple, pourquoi pas au prix de la dictature enjolivée.
Une nouvelle forme de dictature, qui se base plus sur la psychologie et le maintien du peuple dans l’ignorance et le crime que sur les milices armées, mais une dictature quand même, et peut être même pire en fin de compte.

Certains, bien pris dans ce système, bien manipulés, bien endoctrinés, croient en un Sarkozy, un Melenchon, un Hollande ou n’importe quel autre de nos politiciens pour sauver la situation, le plus souvent en « instaurant un « Europe sociale ».
Seule une ignorance crasse du fonctionnement mais aussi des textes mêmes de cette Europe peut expliquer qu’on puisse à ce point croire à la mouche qui pète…

Contre un système mondialiste de mise en esclavage pour dettes, il n’existe qu’un rempart: La Nation. Seule une nation peut vous protéger de compagnies telles que JP Morgan, Goldman & Sachs, BASF, Monsanto, ect…

La raison en est simple: La nation offre un véritable système immunitaire contre ces maux, intrinsèque, de par sa nature même.
Sa peau, la frontière, vous permet de ne laisser entrer que les personnes et produits qui vous sont utiles et qui ne vous sont pas néfastes, qui plus est, elle permet aussi de taxer ce qui est nécessaire mais déloyal sans cette taxe. Elle vous permet de vous défendre des attaques externes.
Son cerveau vous permet d’adopter une législation cohérente qui vous protège, et non une politique d’ultra-libéralisme que l’oligarchie souffle à l’oreille d’un obscur technocrate européen non-élu. Par sa capacité à légiférer aussi sur les importations, il vous protège aussi contre les attaques externes.
Ses reins, son système de justice indépendant, vous permet de vous défendre contre les attaques internes.
Ses bras et ses jambes, à savoir son industrie et son commerce vous permettent d’assurer que votre assiette reste pleine. Aidés par le cerveau qui développe des stratégies pour les accompagner.

En toute bonne foi, au moins de la part du peuple, nous avons tenté l’aventure de la gouvernance internationale: Le bilan parle de lui même, l’humanité n’est pas prête pour ça. Du fait de l’hégémonie de cette haute finance mondiale hors sol, elle n’a peut être jamais été si loin d’être prête pour ça.

Deux choix s’offrent à nous: Ré-instaurer la nation ou plier à l’esclavagisme moderne.
Je suis absolument persuadé, parce que l’humain et ce qu’il est, que la dictature perdra à terme… La question est: Jusqu’à quel niveau d’esclavagisme, d’inhumanité et des barbarie faudra-t-il arriver pour que le bon sens reprenne la main?

Je vous laisse en décider… Comme l’unité est nécessaire, je n’ai pas d’autre choix. J’espère juste que vous ne demanderez pas un prix humain très élevé contre le petit effort qu’ouvrir les yeux nécessite…

  1. Lien direct: http://youtu.be/98KnRaMmpNI
  2. Lien de secours: (pas nécessaire car aucune raison de censure)

Silence, on ferme!

"Mort à la démocratie"

“Silence, on ferme!”, voilà un titre bien approprié à ce que j’ai à vous dire aujourd’hui!
Il l’est d’abord parce que “Silence!” est un terme cinématographique bien connu et qui, donc, évoque bien la mise en scène et la fiction, et aussi bien entendu parce que c’est bien de fermetures qu’il s’agit: Celles de nos systèmes de santé, sociaux, ect… En clair, la fermeture, dans le but de laisser place à sa version privatisée, de l’ensemble de ce qu’on appelait autrefois le “service public”.

Alors avant de vous parler de ceux qui ont écrit et mettent en scène ce mauvais polar à base de mafia même pas intéressante, bien loin d’un Pulp Fiction, je trouve qu’il est quand même plus sage, par simple précaution étant donné l’état avancé de mutisme et de falsification d’information des médias “mainstream”, de vous rappeler quelques scènes phares de ce navet:

Nous sortons de cinq ans de Sarkozy, cinq ans de démantèlement de l’école, de la police, de la justice, l’armée, etc… Posez quelques questions à Google et il vous sortira une foule de liens illustrant ce que je viens de dire.
Ces démantèlements simultanés sont sensés être justifiés par deux “faits” qu’on considère non pas comme majeurs, mais comme prioritaires, à savoir la “crise” et notre niveau “d’endettement”.
Bon, le film étant réellement mauvais, je ne m’éternise pas sur sa description mais, grosso-modo et à partir de cette situation, il se déroule comme suit: D’abord le pays passe par une étape proche de celle que connaît la Grèce et puis, pour “se redresser et se libérer”, il devient une sorte d’USA, en version Europe, les USE. Et tout est bien qui finit bien, dans un monde certes ni ultra-libre ni ultra-libertaire mais bel et bien ultra-libéral.

Voilà pour le compte rendu du navet qu’on nous propose d’avaler, nos médias en tête de peloton.

La partie la plus intéressante commence ici, vous l’avez compris, car nous allons maintenant parler de ceux qui écrivent ce scénario, et de ceux qui le mettent en scène et le jouent.

Tout d’abord, il est important de rappeler un chiffre, celui de notre dette qui est de 1700 milliards d’euros (bientôt 1800 d’ailleurs), et de préciser que, depuis 1973 et sa funeste loi interdisant à l’état d’emprunter à la Banque de France à taux très bas, nous avons versé 1400 milliards d’euros d’intérêts, pas de remboursement, d’intérêts à ces banques privées qui sont donc aujourd’hui en charge d’émettre la monnaie.
Ces deux chiffres en soi sont un scandale dont, bizarrement, tout le monde se fout… Mais passons!
Ce qui ressort avant tout de ces deux chiffres, c’est que, hors intérêts normalement indus, la dette de la France, grand pays très social, n’est que de 300 milliards d’euros, ce qui est ridiculement bas pour un pays de cette taille et de cette puissance économique: La France, malgré son système très social coûteux, est un pays qui se gère très bien et se tient bien hors du rouge.
Ce qui en ressort, au fond, c’est que le système français, qui marchait très bien hier, marche toujours aujourd’hui, au contraire de celui que veut nous imposer une Europe et qui ne marche pas… du tout!

Évidemment, on vous cache tout de ces vérités et pour illustrer mon propos je vous donnerai l’exemple de la sécurité sociale, qui en réalité serait bénéficiaire si l’état ne la rendait pas sciemment déficitaire en omettant de lui verser son du. (Une des) sources: http://www.larchipelcontreattaque.eu/article-securite-sociale-si-l-etat-reversait-les-taxes-qui-lui-sont-destinees-elle-serait-excedentaire-60211404.html

Ce que nous avons vu, depuis d’ailleurs plus de cinq ans (mon propos ici n’est pas de faire de anti-sarkozisme primaire, il n’est pas plus responsable que les autres, même s’il ne l’est pas moins non plus), c’est notre industrie disparaître purement et simplement au profit de délocalisations dans le meilleur des cas ou de dépôt de bilan pur et simple.

Nous vivons apparemment une “crise” qui semble pire qu’un tsunami armé de plusieurs vagues de 1000 mètres de haut, capables de littéralement raser le pays.
Or cette “crise” est fictive. En réalité, ce que nous vivons ici, c’est un ensemble ploutocratie/politiciens qui rasent eux-mêmes nos pays et qui utilisent les médias pour nous faire croire que c’est “une crise” qui le fait et non pas eux et que, au contraire, ils sont là, eux, et heureusement, pour essayer de nous sauver, tels de braves pompiers ou de valeureuses Jeanne d’Arc.

La réalité est hélas plus simple et plus sombre, plus bassement humaine, dans ce que l’humain à de pire: La réalité c’est qu’à force de livrer nos pays aux banques, chose qui a commencé sous Giscard et Pompidou, tous deux grands amis de la haute finance, et s’est renforcé avec les lois assassines de l’Union Européenne, nous avons littéralement annihilé le système immunitaire des états contre les attaques de la haute finance et que, aujourd’hui que le patient est totalement inerte et sans défense, une poignée de banksters possédant déjà quasiment toute la richesse mondiale lancent ni plus ni moins que des OPAs sur les états.

N’attendez aucune aide de l’Europe, car elle fait partie intégrante et même la partie centrale, de ces attaques. Elle en profite au passage, trop consciente du risque qu’elle représente, pour tenter de tuer la démocratie. ( http://www.dreuz.info/2012/02/lassassinat-de-la-democratie-en-europe-par-guy-milliere/ est un seul des milliers d’articles qui dénoncent ce fait)
N’attendez aucune aide des “grands partis”, autrement dit de Sarkozy, Hollande, Melenchon, les Verts: Tous sont au service de ceux qui tentent ce véritable coup d’état généralisé.
La dernière illustration en date, au combien parfaite, en est bien François Hollande à Londres, en train d’expliquer que l’Angleterre n’a rien à craindre le gauche française en terme de nouvelles régulations et qu’elle a déjà bien prouvé par le passé qu’elle était en pointe dans la privatisation et pro-libéralisme…

Allez, tiens, pour le fun, je me paye le luxe de le citer:
“La gauche a été au gouvernement pendant 15 ans au cours desquels nous avons libéralisé l’économie, ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n’y a rien à craindre” (Source: http://www.francetv.fr/2012/hollande-rassure-la-city-et-choque-sa-gauche-98371 )

Alors dans ce contexte où l’on n’a jamais autant vu de façon claire que les partis “traditionnels” sont totalement sous contrôle de celui qu’on est légitimement en droit de qualifier d’ennemi, qu’allons nous faire pour éviter ce bien triste sort?
Pour ma part, et ce parce que j’aimerais assez éviter à mon pays de passer par les cases “guerre civile” et “révolution sanglante”, je vais voter pour un retour à la souveraineté et à la démocratie, c’est à dire pour Marine Le Pen, comme je vous l’ai récemment dévoilé dans ma précédente vidéo.
Et vous, qu’allez vous faire?

Pat Condell sur l’Europe: « La tempête qui s’approche » – 29 nov 2011

  1. Lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=Ul-ImMPiahc
  2. Lien de secours: (pas nécessaire car aucune raison de censure)

Lire la suite

Lettre ouverte aux castes politiques et médiatiques

 

Nous vous regardons avec horreur, mépris et une colère encore plus pour longtemps impuissante défendre l’indéfendable, le plus souvent directement opposés à l’essence même des valeurs que vous avez le toupet de prétendre porter!

Les exemples sont légion, des mafias locales socialistes à l’Europe sous le joug de l’oligarchie mondiale financière en passant par la charia ou vos crimes sexuels.

De façon systématique et avec une mauvaise foi et une malhonnêteté intellectuelle patente qui vous enverraient directement à l’ANPE si le mot « journalisme » avait encore un sens qui ne soit uniquement lié au militantisme politique, vous faites toujours le choix contraire non seulement à vos valeurs mais aussi aux intérêts de votre pays, votre culture, votre peuple et sa volonté…

Mais quel est donc ce mal qui vous ronge? Êtes vous donc si aveuglés par vos dogmes que vous n’avez plus la moindre once d’intérêt pour la réalité? Ou alors êtes vous donc juste vendus au plus offrant en matière de promesses d’avancement de carrière? Probablement pas puisque ceux qui sont déjà tout en haut de l’échelle agissent de même… En tout cas, en vous observant j’ai le regret de vous apprendre que vous semblez avoir un urgent besoin d’aide psychologique si vous êtes victimes et d’une longue et dure peine si vous avez encore vos facultés intellectuelles!

J’en ai plus qu’assez d’entendre les ténors du « journalisme » nous chanter un hymne mêlant amour de tout ce qui nous nuit et haine de tout ce que nous sommes et qui nous met en demeure d’accepter ce qu’ils refusent pour eux mêmes, comme en attestent leurs demandes de dérogations afin de placer leur propres enfants dans les établissements scolaires bien à l’abri de la « diversité »! Voilà une caste de faux-culs se prélassant dans la soie, vivant dans des quartiers où « diversité » veut dire avoir un voisin fils de président africain, qui passent leurs journées à nous expliquer qu’il faut excuser ceux qui insultent, menacent, agressent, violent, tuent! Pour des gens qui se positionnent comme définitivement anti-christiannistes, vous ne savez nous demander que de tendre l’autre joue! Mais qu’êtes vous donc? Comment pouvez vous avoir le toupet et la malhonnêteté de penser que vous puissiez, dans ces conditions, êtres plus intelligents, avertis, justes ou humanistes que vos concitoyens?

Il est vrai que votre opinion de nous ressemble fort à un crachat à la figure… Je vous rassure: Pour nous vous êtes devenus la définition même de lie de l’humanité! Mais le moment approche et votre imperturbable litanie qui tourne en boucle, votre légion qui parle d’une seule et unique voix en se gardant bien d’approcher toute forme de sincérité, de réalité, tant ça irait directement à l’encontre de vos dogmes et intérêts, est si énorme qu’il vous sera impossible de la cacher et de lui trouver des justifications ou même des circonstances atténuantes.

Oui, on peut ignorer la réalité mais pas ses conséquences, que vous le vouliez ou non. La réalité, dans nos rues et dans nos foyers change, que vous le vouliez ou non, et vous savez tout comme nous les écueils qui se dressent sur le chemin que vous avez imposé à force de mensonge, d’intimidations et d’insultes et qui meurtrissent déjà nos pieds.

Le moment inévitable où vous serez enfin vus par tous pour ce que vous êtes réellement est maintenant tout proche et ne vous attendez pas à la moindre pitié ni la moindre larme: La justice, la vraie, celle qui est évidente et qui n’a plus court ni dans les palais de justice ni dans vos discours fallacieux finit par vous rattraper et, de concert avec le reste de mes concitoyens, je m’en réjouis.

Je ne vous salue pas.

Andy Choudary: Appel aux musulmans de France (et d’ailleurs, et aussi les autres)

  1. Lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=P-7i8lVAJ3o
  2. Lien de secours: en cours

Transcription:

Lire la suite

Le débat « sur la laïcité » sera comme un grenelle de l’environnement…

c’est à dire une gesticulation inutile au mieux, néfaste au pire!

En effet, la dernière superproduction de l’UMPS®™ ne promet que d’être un énième navet insipide, subventionné par essence. On ressortira avec deux messages qui ne changeront rien à rien, comme ils n’ont jamais rien changé jusqu’ici, et qui sont:
– Les musulmans, ils sont zentils
– Marine, elle est méchante
Et suivez le bien, ce débat, comme ça vous pourrez vérifier que ce que je viens de dire EN seront les fruits essentiels… avec, bien sûr, en sorte de chantilly et de cerise pour parfaire le tableau d’un dessert médiatique made-in-ségéla-like.

Pourquoi ce débat sera stupide et stérile? Très simple: Pour les même raisons qui rendent stériles tous les autres débats stérile, c’est à dire parce qu’ils sont tenus par des incompétents au mieux, des idéologues bornés et menteurs comme des arracheurs de dents au pire.

A aucun moment de ce débat, nous n’entendrons parler des deux aspects les plus CRUCIAUX de ce domaine: La « politique religieuse » et la « culture du mâle guerrier ». Deux points essentiels, cause de tous les problèmes ou presque, et qui pourtant seront tus, tous simplement…

1/ La « politique religieuse »: Il y a des « musulmans modérés », ça existe! Par exemples les adeptes du soufisme sont des modérés et, pour cette raison précise (un islam basé sur l’amour) c’est ce courant de pensée qui prédominait avant que, en faisant le plein de nos voitures, nous ne remplissions d’or les coffres des wahhabises et sunnites, deux idéologies totalitaires et profondément suprémacistes, haineuses et violentes, allant à l’encontre des droits humains les plus basiques.
Le débat n’en parlera pas, au contraire, il nous dépeindra un tableau flou des musulmans comme une masse informe où chacun décide d’être « zentil » ou « méchant ».

2/ La « culture du mâle guerrier »: La plupart des mouvances de l’islam sont des idéologies basées sur la haine de l’autre, sur le jihad, sur la guerre saine. En conséquence, être une femme vous limite à être un utérus (et des mains pour faire la lessive) et être un « mahomet ».
Une part immense des familles musulmanes, partout au monde, à côté de chez vous compris, élèvent leurs enfants sous ce concept atavique et c’est là LA RÉELLE cause des propos, vrais, d’Eric Zemmour sur les populations carcérales ou la couleurs des trafiquants de drogue.
C’est un phénomène évident, car comment avoir des « jeunes » pacifiques si on les élève dans une idéologie jihadiste, très bien décrit par nombre d’experts (des vrais) tels qu’Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan ou encore Pascal Hilout.

Voilà pourquoi ce débat sera peut être porteur de quelques fruits, allant seulement dans le sens de l’islamisation, et qu’il ne sera d’aucune utilité, en plus de se résumer à une boue infâme d’insultes, à demi-mots ou pas.

Merci l’UMPS, merci les cons, merci les bobos, merci la France!

Pat Condell: « Andy, encore une fois! »

  1. Lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=HP9TGKPo3OU
  2. Lien de secours: http://rutube.ru/tracks/4155172.html?v=36fe0eb55c8a7da2dfa11f4b057083ba

Transcription:

Lire la suite

Sam Harris répond au porte-parole d’Al-muhajiroun, Richard The Dick Coughlan666

  1. Lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=NmoxmEgeX-I
  2. Lien de secours: http://rutube.ru/tracks/4154778.html?v=af009e73a37f2752123326554a1ab1e7

Transcription:

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :